Suite à de nombreuses plaintes de nos lecteurs, nous prenons enfin le temps de faire un petit point sur l’avancement des travaux.

 

L’un des gros chantier des ces dernières semaines a été le cockpit. Éradication du bois, grattage, ponçage, bouchage de trous, ponçage, enduit, ponçage, sous couche, léger ponçage, puis peinture.
En parallèle, les capots de coffres ont eux aussi été nettoyés, grattés, poncés et peints, en ajoutant un peu de sable dans la peinture afin d’obtenir une effet antidérapant.
Le résultat est plutôt satisfaisant, mais petite interrogation : ne sera-il pas éblouissant sous le soleil des tropiques?

Le cockpit

Le cockpit

 

La barre (pas encore fixée)

La barre (pas encore fixée)

 

Concernant l’extérieur, les aérateurs ont été démontés, nettoyés, décoincés, et remontés. Les pieds de chandeliers et le balcon avant on été démontés et remontés afin de les rendre bien étanches. (merci JC).
Comme Manu a consciencieusement continué le démontage des aménagements des toilettes (comprenez par là qu’il n’en reste plus rien…), la décision a été prise de déplacer le WC marin. Du coup il nous fallait boucher les trous servant à la prise d’eau et à l’évacuation des WC. Comme les trous en question sont sur les œuvres vives du bateau, c’est-à-dire sous la ligne de flottaison, il est fortement conseillé de ne pas se rater. On a donc joué notre joker « appel à un ami ». Notre expert préféré est venu nous donner la main. L’occasion pour moi, au passage, de découvrir les rudiments de l’utilisation de la résine polyester.
Pour l’instant çà donne ceci, il reste un peu d’enduit à faire pour la finition :

Le trous bouché

Les trous bouchés

 

Enfin, le samedi 29 mars, Moussespic s’est envoyé en l’air, afin de nous permettre de démonter l’un de ses deux appendices, à savoir la dérive centrale. Là encore, un coup de main providentiel (merci Dav’) m’a permis d’arriver au bout de la tâche.

Les 2 appendices de Moussespic

Les 2 appendices de Moussespic

 

Au final, Moussespic est sorti du hangar le 31 mars, pour rejoindre Le terre-plein où nous allons poursuivre les travaux.
Même s’il reste beaucoup de travail d’ici au départ, nous sommes contents. Grâce aux nombreux soutiens que nous avons reçus (coup de main, garde d’enfants, matériel…), nous avons réussi à sortir du hangar fin mars comme prévu.
Un très grand merci à tous.

A propos de l'auteur

Articles similaires

4 Réponses

  1. aude cous' "in"

    Donc si je comprends bien ça sent pas beau…mais ça pu la rose…jusque là! Super quoi!!! ;)

    Répondre
  2. Chonchon

    Contente d’avoir des images ! Cela permet de mieux se rendre compte de ce qui est fait ! Bravo ! ….. Bon, vous êtes sûre de votre coup question étanchéité des anciens wc ????? …… Parce que ce serait ballot quand même !
    Bizzzz

    Répondre
  3. Anne

    Originaire de St brieuc, j’habite Tenerife… Passerez-vous par ici? Si oui, faites moi signe si vous avez besoin de quoi que ce soit.
    J’ai fait la traversée (atlantique) avec mon père en 1987 et je suis revenue ici car j’avais eu le coup de foudre de cette île.
    Mes parents eux, ont depuis fait le tour du monde sur un cata, construit sur mesure pour cette finalité. Ils sont maintenant âges (76 ans mon père) et après 15 ans à bourlinguer les mers, ils ont décidé de vendre le catamaran et de s’installer à la Martinique, ou ils ont acheté une petite maison. Certainement que mon père prendra un petit bateau pour aller à la pêche… On renonce rarement à la mer…
    Bon vent en tout cas!
    Anne, Tenerife, Canaries.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.