TEEM et NKE nous accompagnent pour ce nouveau périple. Moussespic est équipé de leurs produits pour toute les parties électricité et électronique.

TEEM, c’est en quelque sorte notre partenaire historique. Tout commence en 2013 lors de la préparation de Moussespic pour notre tour de l’Atlantique. Nous souhaitions un pilote automatique robuste, mais aussi renouveler l’équipement électronique du bateau. Teem est connu pour équiper les bateaux de course (Route du Rhum, Vendée Globe, ou encore la classe Figaro) . Ce que l’on sait moins, c’est que François (son fondateur) et sa petite famille, dont Juliette que vous trouverez à l’accueil de Pordic, ont voyagé en voilier pendant plusieurs années.

Au moment de commander le matériel, au vu des sommes que cela représente pour nous, je tente une négociation ; L’idée : commander le matériel, et laisser François s’occuper de la pose du vérin du pilote automatique (la partie de l’installation que je maîtrisais le moins).

Avec un ton bien à lui, qui ne souffre aucune discussion, François m’a répondu :

« Non ! C’est TOI qui va TOUT installer. Je te donnerai les instructions et je viendrai contrôler, au moins tu sauras exactement comment ça marche. Je préfère te faire une remise sur le matériel ! »

De fait j’ai tout installé, et de fait il est venu contrôler… et j’ai du refaire l’installation du vérin, qui n’était pas correcte !

Ayant eu l’opportunité de revendre notre pilote, et souhaitant repartir avec du matériel sous garantie, TEEM et NKE nous ont proposé un partenariat afin de partir avec une centrale de navigation et un pilote tout neuf.

A l’heure où je rédige ces lignes, nous approchons de Porto Santo. Il y a quelques jours, de nuit, avec 30-35 Noeuds de vent, plus de pilote… Après une nuit éprouvante à la barre, au petit matin, nous avons pu résoudre le soucis. En grande partie parce que nous connaissons précisément notre installation. En l’occurrence, rien à voir avec un problème électronique : le palonnier (la pièce faisant le lien entre la mèche de safran et le vérin du pilote) était sortie de son emplacement. Sans doute mal serrée au remontage…

Cette nuit difficile nous a permis de vérifier, s’il le fallait, à quel point il est-+ important pour nous d’avoir un pilote sur lequel on puisse compter. Pour le moment c’est un sans faute pour le NKE.

Merci à NKE et à toute la Team !

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.