Arrivés juste pour fêter Noël à Tobago, c’est avec grand plaisir que nous avons retrouvé les copains de Kalo et Utopie. C’est avec grand plaisir aussi que nous avons retrouvé le superbe mouillage de Charlotteville.

Charlotteville

Suprise, en arrivant, le nombre de bateaux au mouillage a bien augmenté depuis notre passage il y a 5 ans. Nous allons regretté d’avoir tant répété autour de nous, que c’était un point de chute idéal après la transat !

Le Mouillage « surchargé »

L’avantage c’est qu’il est plus facile de se ravitailler qu’à notre précédent passage ; l’ambiance est toujours aussi cool et la baie largement assez grande pour la quarantaine de bateaux présents.

Et puis… L’île est toujours aussi belle. Nous renouons avec la forêt tropicale, et profitons des routes et chemins autour de notre mouillage pour nous refaire les mollets, qui n’ont pas servi beaucoup pendant la transat.

Nous reprenons aussi le fil de l’école, non sans mal. Ce dernier point nous fait nous interroger sur la pertinence de continuer vers Panama… Affaire à suivre !

La dizaine de jours passés sur Tobago s’écoule tranquillement, jusqu’au moment où il faut se résoudre à mettre cap au Nord.

Dure vie du voyageur, qui chaque fois qu’il trouve un endroit plaisant, doit se résoudre à le quitter…

Heureusement l’étude des cartes et autre guides nautiques nous a fait repérer un mouillage à Grenade, un peu à l’écart des routes « classiques », et qui s’annonce prometteur. En route pour une navigation de nuit en compagnie de Kaloni, destination Grenville.

Kalo et Moussespic au mouillage de Grenville

L’escale tiendra toutes ses promesses. Passé le petit stress de l’entrée dans le « lagon », nous débarquons dans une ville vivante, peu touristique, où l’on prend plaisir à discuter avec les pécheurs locaux ; où l’on se fait aborder dans la rue, juste pour le plaisir de parler Français, et où même l’officier de l’immigration est cool !

L’autre avantage de ce mouillage, c’est que nous sommes idéalement situés pour visiter le sud de Grenade et flâner quelques jours dans les mouillages dont regorge cette partie de l’île aux épices. Nous commençons par Saint David’s Harbour, avec pour projet de caboter tranquillement jusqu’à Saint- Georges où nous devons récupérer une passagère. Oui mais… Saint David’s est paisible, nous y sommes bien… Tant pis pour les mouillages que nous n’explorerons pas cette fois, profitons de celui qui nous comble pour le moment.

Kalo et Moussespic à Saint David’s Harbour
Saint David’s Harbour

Heureux le voyageur qui peut choisir de prolonger une escale qui lui plaît !

A propos de l'auteur

Articles similaires

2 Réponses

  1. Chonchon

    Oui, un peu de soleil pour commencer la semaine …. c’est cool !!!
    Surtout que cette semaine sera une semaine grande marée, coef 117, et le temps qui ira avec !!!
    Merci pour ces belles photos,
    Bisous mes Moussespic,
    Chonchon

    Répondre
  2. Malimalaine

    Encore une fois merci pour ces paysages de rêve.. je note que les mousses poussent à belle allure et que la mine de l’équipage est radieuse..
    C’est chouette d’avoir de vous lire..gardez le rythme. Mille mille bisous à partager

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.